Cuisiner zéro déchet: oui c’est possible, non c’est pas cher!

bocaux zero wast

Entrer dans un mode de vie zéro déchet, cela fait un peu peur au début.

De notre côté, on avance doucement mais surement. Ici c’est une poubelle de 20 litres toutes les deux semaines environ. Quand je l’examine, je me rends compte qu’elle contient énormément de chose de notre vie antérieure. Des produits cosmétique, des emballages de bêtises que j’ai acheté il y a des années…enfin bref devenir zéro déchet du jour au lendemain, c’est un peu comme vouloir perdre 10 kilos en 2 semaines. Ça marche, et vous vous rendez compte au fil du temps que les déchets reviennent comme les kilos, qu’ils sont cachés partout dans la maison, et que c’est aussi difficile de s’en débarrasser que cette foutu cellulite…

Il y a cependant un endroit ou vous pouvez devenir presque zéro déchet du jour au lendemain : le garde manger.

Pour cela, il va falloir changer un peu vos habitudes, mais cela peut se faire hyper rapidement !

De mon côté, j’ai cherché des magasins de vrac proche de chez moi pour les produits de base. J’ai trouvé mon bonheur chez Sobio. Il n’y a malheureusement pas d’épicerie comme La recharge ou LA vrac mobile (et les meufs, vous venez quand sur Arcachon?! ^^)… sur le bassin d’Arcachon, et le petit ange du zéro déchet me murmure à l’oreille que le but c’est de se simplifier la vie, pas le contraire, alors je ne ferais pas 100 km pour aller faire mes courses !

Pour les produits de base qui m’aide dans quasiment toutes mes préparations, je me rend chez Sobio tous les 15 jours environ.

Mais qu’est ce que je prends au rayon vrac ?

  • Les farines : blanches, épeautre, riz, sarrasin, pois chiche, maïs, fécule etc…
  • Les sucres : blanc, roux, complet, muscovado
  • Le café et le thé
  • Les flocons d’avoine, d’épeautre, de riz
  • Les féculents : Les pâtes, le riz, le quinoa, la semoule, la polenta, le petit épeautre…
  • Les légumineuses : lentilles, lentilles corail, haricots blanc et rouge, pois cassé, pois chiche…
  • La poudre d’amande, la noix de coco râpée
  • Le chocolat noir en pistoles
  • Les oléagineux : amandes, noix, noisettes, noix du brésil, cacahuète non salée…
  • Les fruits secs : dattes, figues, abricots, pruneaux…

Vous y trouverez aussi d’autres produits que je ne consomme pas comme les bonbons ou les biscuits secs, toujours en vrac…

(J’achète aussi les huiles essentielles qui me servent à parfumer ma lessive maison et mon shampooing solide, mais c’est une autre histoire).

Ensuite je prends des laits et crèmes végétales. Car de mon côté je préfère éviter le lait de vache et la crème fraiche. Ils sont trop gras et je ne suis pas un veau, je n’ai pas envie de boire du lait ^^. Par contre j’en achète pour ma fille, qui en consomme le matin et les yaourts maison du reste de la famille. Tout est en brique recyclable, j’évite les nouvelles bouteilles de lait en plastique qui ne se recycle pas. J’achète aussi du beurre et de l’huile de coco en pot en verre pour la préparation des goûters, ainsi que les huiles en bouteille en verre, et quelquefois de la tomate concassée, en bocal toujours.

Pour le fromage et la viande, je me rends directement chez le fromager ou le boucher avec des Tupperware, donc il n’y a pas de déchet.

Pour les fruits et les légumes, je peux aller sur le marché, chez Sobio ou chez Grand frais. Tout dépend de ce qu’il me faut. Dans tous les cas, j’ai mes sacs en tissus et même si je passe par un supermarché comme monoprix ou il m‘arrive d’aller pour acheter des citrons verts par exemple, j’emporte mes sacs en tissus, et la caissière trouve toujours le concept hyper génial !

Pour le pain ou les viennoiseries, je vais à la boulangerie avec mes sacs à vrac, donc pas de papier non plus.

Et mes courses s’arrêtent là. Je n’achète rien d’autres, aucun produit transformé.

Avec le vrac, je réalise des pâtes à tartes, des petits déjeuner et des goûters. Tous nos plats sont fait maison. Je n’achète ni crêpes au jambon, ni frites surgelées. Je fais aussi de la compote et des yaourts et crème maison pour les desserts.

Je ne vais pas être très original pour répondre à la question : « Mais où trouve tu le temps ? ».

J’ai fais mon calcul : 1 fournée de cookies+1 fournée de rochers coco+1 cake à la banane+1 brownie+1 litre de compote+1 fournée de yaourt maison+2 pâtes à tarte = 1 soirée télé réalité. Merci, mais j’ai fais mon choix autant pour le bien de mon estomac que pour mon petit cerveau ^^.

Alors qu’on soit bien d’accord, je ne juge pas les gens qui ne font pas comme moi, je dis seulement que quand la discussion arrive sur la table, je préfère qu’on me dise sincèrement « je n’ai pas envie », plutôt que « je n’ai pas le temps ». Parce que la deuxième option, ce n’est pas vrai, c’est juste un choix de comment occuper son temps libre.

Chacun ses priorités je suis d’accord, mais il y a une autre chose dont je suis certaine, c’est que les pâtes à tartes du commerce et les gâteaux sous vides sont bourrés de conservateur et d’additif et que je ne veux plus de ça chez moi.

Donc je m’organise en fonction de mon emploi du temps, et quand je n’ai pas le temps de faire des petits déjeuners et goûters, je passe à la boulangerie avec mes sacs à vrac. Je prends du pain et on mange des tartines avec du beurre et de la confiture, ou de la pâte à tartiner bio au sucre de canne et sans huile de palme, que j’achète en pot en verre quand je vais chez Sobio.

Pour le planning je fais les courses de vrac chaque quinzaine environ. Idem pour le fromage. Je vais une fois par semaine chercher mes fruits et légumes, et pour la viande je passe chez le boucher le jour même. Pareil pour le poissonnier. Sachant que nous en consommons peu, je préfère en acheter quand j’en ai besoin, plutôt que de la stocker au congélateur.

Dans les classiques que je fais souvent à la maison et qui sont rapides à réaliser il y a :

Pour le plat du soir j’ai complètement adopté une méthode que j’adore : je fais tout cuire ensemble la plupart du temps. Comme un risotto ou une one pot pasta.

Je choisi mes légumes, je fais revenir, j’ajoute de la viande ou du poisson quand j’en ai envie, ensuite je verse une céréale ou une légumineuses (ou les deux), je couvre d’eau et je laisse cuire doucement. J’ajoute des épices, des herbes, de la crème végétale, et c’est toujours très très bon !

Par exemple :

  • Oignons, ail, courge butternut, pâtes complètes, curry
  • Oignons, champignons, chou kale, riz, herbes de Provence
  • Oignons, poireaux, quinoa, pois chiche, piment, miel
  • Oignons, ail, chorizo, pois cassé
  • Oignons, lentilles corail, tomates, piment, ras el hanout
  • Oignons, poireaux, lardons, pâtes complètes, crème végétale…

Vous pouvez opter pour toutes les combinaisons possible et inimaginable, cela marche à chaque fois ! En plus j’en prépare une grande quantité et avec les restes je remplis les lunch box du lendemain. Avec un yaourt ou un cookie maison et un fruit cela évite le sandwich triangle sous vide, et c’est quand même vachement meilleur !

J’utilise aussi une autre technique qui consiste à faire cuire la totalité des ingrédients sur la plaque du four préalablement huilé. Mais c’est surtout quand je fais des plats plus classique comme poulet & pommes de terre ou saumon patates douces.

J’ai investi dans un robot cuiseur parce que cela me facilite bien la tache. Par exemple quand je fais de la compote. Je verse tous mes ingrédients dedans (pommes, poires, noix de coco râpée et miel c’est ma combinaison préféré) je le programme et je peux filer sous la douche, sortir faire des courses… ça marche aussi pour la soupe, la purée, la sauce tomate, les oignons confits, le riz au lait, le risotto etc…

Pour les pâtes à tarte, à fougasse, à pizza je fais toujours mes recettes en double et j’en congèle la moitié. Ça ne me prend pas plus de temps, mais quand j’entends depuis le canapé « je me mangerais bien une pizza ce soir… » Je vais dans mon congélateur, et je sors une boule de pâte et un pot de sauce tomate que j’ai congelé (parce que je fais aussi la sauce tomate en double, que je verse dans un pot en verre et que je place au congélateur) et une pizza maison en 5 minutes chrono.

Sinon notre alimentation est bio à 80%, et cela me coute environ 90 euros pour le vrac une fois tous les 15 jours, 30 euros de fromage pour 15 jours aussi (fromage râpé, parmesan, tarte salé, pizza, sandwich inclus..) et 30 euros de fruits et légumes par semaine. Avec les quelques morceaux de viandes$, et les « à côté », cela me fait environ 450 euros par mois, lunch box du midi inclus pour tout le monde (nous sommes trois). Avant cela me coutait 120 euros par semaine rien qu’au supermarché, et je prenais déjà la viande et le fromage chez les commerçants. Alors si il y a une chose que je peux affirmer, c’est que non, manger bio ne coûte pas plus cher !!!

Alors, l’aventure zéro déchet et placard clean ça vous tente ???

Enregistrer

Enregistrer

Suivez-moi sur Hellocoton

Enregistrer

Showing 10 comments
  • Poppy

    Super article ! Merci pour tes conseils. Les bocaux en photos sont les tiens ? J’adore l’écriture dessus :)
    Bise, Poppy

    • Mariamadeleine

      Avec plaisir Poppy, pour les bocaux il te suffit d’écrire dessus avec un feutre type posca :)

  • Carole Brnz

    Très bon article, j ai l impression que c est moi qui l ai écrit, meme démarches ici avec des victoires quotidiennes! Bonne continuation.

    • Mariamadeleine

      On avance doucement mais surement et c’est plutôt cool :)

  • Maviezerodechet

    Super article j’adore! Je vais m’inspirer de certaines recettes ;-)bonne continuation

    • Mariamadeleine

      Génial, n’hésite pas à me faire des retours via les réseaux sociaux ou le blog de tes préparations :)

  • Joy Charlette

    J’adore votre article, merci pour toutes ces astuces et partages…une belle journée à vous

    • Mariamadeleine

      Merci beaucoup :)

  • laetitiaLD

    Je viens de tomber par hasard sur ton site, en recherchant des recettes sucrées healthy et cela fait une heure que je ne quitte plus des yeux mon ordi.
    J’adore c’est exactement comme cela que je veux devenir !!! marre des déchets et marre de mal nous nourrir, envie de revenir à la cuisine de mes grand-parents…pas de supermarché, de la viande du boucher et du bon poisson frais !!
    autre point commun…j’ai décidé de quitter aussi ma région de Seine et Marne pour aller nous installer à BORDEAUX !!
    Bon pour l’instant je recherche un travail ou pour mon mari dans cette région mais on va y arriver !!
    Merci pour ce blog !

    • Mariamadeleine

      Coucou Laeticia et merci pour ton retour ! :)
      Bordeaux, très bon choix, j’espère que cette merveilleuse ville va vous plaire, nous en tout cas, nous sommes fan de notre nouvelle région!!!
      Pour les achats en vrac il y a pas mal de boutique à bordeaux comme la recharge ou day by day, ainsi que la supercoop de Begles! En tout cas, si un jour tu passes par le bassin, je serais ravie de faire ta connaissance!
      A bientôt,
      Amelie

LAISSEZ NOUS UN COMMENTAIRE