Mon organisation courses & repas de la semaine #100%homemade

bocal food

Je l’ai entendu tellement de fois : «Mais comment tu fais pour trouver le temps de cuisiner avec bébé?».

Depuis des années, j’avais pour habitude de faire ma liste de menus en début de semaine, et de faire les courses en fonctions des plats que j’avais décidé de préparer.

 

Mais voilà, depuis qu’Ella est arrivée, je n’ai pas forcément le temps ni l’envie, de me lancer dans de grandes préparations, sachant que je vais être stoppé pour donner un bibi (ou mieux… jouer avec mes mains ^^… #TeamMamanOnSeComprend).

Avant d’accoucher, je m’étais préparé à l’éventualité que j’allais manquer de temps, et j’avais donc cuisiné pas mal de plats que j’avais congelé. C’était cool, mais le jour d’après est arrivé, celui ou y a plus rien dans le congel, et que toute la famille crie famine !

J’ai bien compris que j’allais devoir changer de technique si je voulais continuer à manger sainement, et éviter aux autres membres de la famille le sandwich triangle du midi.

Il fallait que je trouve un moyen pour ne plus passer des heures à faire les courses, faire quasiment tous mes achats dans le même magasin (pour moi Grand frais ou magasin bio ça dépend des semaines), composer des repas qui plaisent à tout le monde, et qui soient équilibrés en un minimum de temps.

Fini les listes de courses à rallonge, à faire 36 magasins pour trouver de la poudre de pistache ou de la cristophine, et adieu les préparations en 42 cuissons ou tu passes des heures aux fourneaux.

 

Voici comment je m’y prends depuis quelques mois, et j’avoue que ma nouvelle méthode marche plutôt pas mal !

1 : Faire ses courses dans un seul magasin.

Faire les courses seule avec un bébé, c’est un peu la galère, et le week end on profite au maximum en famille, hors de question de trainer chéri pour acheter du chou fleur.

Pour cela j’ai complètement changé ma technique. La veille de mes courses, je fais la liste de ce qu’il me reste dans le frigo et les placards, et c’est avec cette liste que je pars faire mes achats (histoire de ne pas racheter ce que j’ai déjà, et éviter de manger du quinoa toute la semaine). En arrivant au magasin, je prends ce qui me fait envie sur le moment. J’achète surtout des produits de saison, c’est ce qui va équilibrer le prix de mon panier.

Je prend des légumes, des fruits (à vous de juger les quantités pour la semaine dans votre foyer). Il en faut pour 8 à 10 repas et nous sommes trois, lunch box du midi comprise, donc je dirais que j’achète environ 6 ou 7 kilos de légumes et crudités pour la semaine.

Pour les fruits, c’est aussi en fonction de la saison et nos envies, pour qu’on puisse en manger au petit déjeuner et à la fin de chaque repas.

Des protéines végétales et animales (du poisson, de la volaille, de la viande, du tofu, des pois chiches, pois cassé, lentilles corail, oeufs…) en comptant une source de protéine à chaque repas.

Ensuite en fonction de mes placards et du frigo : des féculents (pâtes, riz, quinoa, boulgour), des yaourts au lait et au soja, des boissons végétales, du café et du thé (oui, le café c’est la vie), des farines, et des matières grasses (beurre, huile d’olive, de colza…).

Je fais donc mes courses en fonction de ce qu’il y a dans les rayons et de la saison.

2 : Organiser ses menus avec ce qu’il y a dans le frigo et préparer à l’avance

Le soir, une fois bébé couché, je récupère ma liste (celle des restes de la veille) pour y ajouter ce que j’ai acheté dans la journée.

Et c’est là que ça devient un jeu d’enfant. Je garde cette liste toute la semaine, et j’organise mes menus avec. A chaque fois que j’utilise un ingrédient, je le barre de la liste ou je réajuste les quantités.

Ce qui me permet de chercher mes recettes ou de faire à manger rapidement en fonction du temps que j’ai à y consacrer.

Quand j’ai une après midi de libre, j’avance au maximum.

Cette semaine il y avait sur ma liste (parmi d’autres ingrédients) :

  • Des courgettes rondes
  • Du tofu
  • De l’ail
  • Des tomates concassés en bocal
  • De la farine de sarrasin
  • Des compotes
  • Des poires
  • Des pruneaux
  • Des amandes
  • Des blancs de poulet
  • Des carottes
  • De la noix de coco râpée
  • Du quinoa
  • Du riz

J’ai donc cuisiné :

  • des courgettes farcies Tofu & tomates
  • Des muffins compote, poire & farine de sarrasin
  • Des boulettes de poulet carotte & noix de coco
  • Des energy balls amandes pruneaux
  • riz et du quinoa nature (juste cuit à l’eau)

Tout ça en grandes quantités, ce qui me permet de tenir quasiment trois jours sans cuisiner car j’adapte mes menus en fonction.

Le matin :

  • Energy balls/ yaourt soja/fruits
  • Muffins sarrasin/ smoothie banane ananas

Les repas :

  • Courgettes farcies & quinoa
  • Courgettes farcies & riz
  • Boulettes de poulet & salade composée
  • Boulette de poulet & quinoa, sauce rapide crème de coco curry
  • Salade de riz, crudités, pois chiche, tofu, vinaigrette
  • Reste de tout et chacun se sert (le repas préféré des enfants J )

Je passe environ deux heures en cuisine tous les trois jours. Dans la journée si Ella est sage, ou en début de soirée.

Autre solution encore plus rapide :

Je découpe des légumes (patates douces, haricots verts, chou fleur, oignons, poireau, et faire cuire au four sur une plaque en mélangeant avec de l’huile d’olive et des épices. Je fais tout cuire sur la même plaque mais je ne mélange pas les légumes ce qui me permet de les manger séparément, de les utiliser chaud ou en salade pendant deux ou trois jours.

Je fais cuire des féculents (pâtes complètes, riz, quinoa, sarrasin) que je stocke au frais dans des Tupperware.

A l’heure du repas, je choisi ma source de protéines (œufs au plat, blanc de poulet, houmous rapide avec un bocal de pois chiche) et je compose une assiette avec des légumes, des féculents et des protéines.

J’ai toujours de quoi faire des assiettes ou lunch box en avance, c’est hyper pratique et le fait de tout séparer me permet de composer en fonctions de nos envies du moment, et de toujours varier nos repas.

J’ai aussi remarqué qu’en plus d’être plus rapide et plus simple, cette méthode me permet de faire des économies car je prends les produits en plus grosse quantités (vous remarquerez que les blancs de poulet sont moins chers par deux kilos que par 200 grammes…).

 

Ces astuces me permettent de manger sainement à chaque repas, car je n’achète que très peu de produits transformés et je ne me laisse pas tenter par des recettes riches ou trop calorique en faisant mes menus hebdomadaires.

Et vous, comment vous organisez vos repas de la semaine ?

Suivez-moi sur Hellocoton
Article similaire

LAISSEZ NOUS UN COMMENTAIRE

pizza, végétarienne, sans gluten, sans produits laitiers